Sembat Pressing

Aller au contenu

Menu principal :

Une robe de rêve pour votre mariage.
Oui, mais après ?
Vous avez feuilleté tous les magazines spécialisés, cherché sur le net, trouver le modèle parfait et effectué les premiers essayages.
Laissez-nous vous donner quelques conseils pour retrouver votre robe comme neuve après le mariage.
1 -
Profitez de vos essayages pour récolter le plus de détails possible sur la confection de votre robe, ainsi que la nature des tissus utilisés. Soie sauvage, organza, satin, tulle, pierres véritables ou perles artificielles, tous ces renseignements nous seront précieux au moment du nettoyage. Si vous devez couper les étiquettes, conservez-les précieusement. Et si le fabricant propose une garantie nettoyage, demandez à ce que celle-ci soit indiquée sur le bon de commande de votre robe.
2 -
Votre robe va être mise à rude épreuve pendant toute la journée des festivités : traces de terre, de maquillage ou pluie de champagne... N’essayez pas de la détacher vous-même, appliquez simplement un tissu blanc et propre afin d’absorber la tache.
3 -
Dans la mesure du possible prévoyez le nettoyage de votre robe dans le mois qui suit votre mariage, et idéalement la semaine suivante. Passé ce délai, les taches commenceront à s’incruster profondément dans le tissu.
4 -
Enfin, si vous souhaitez conserver votre robe de mariée, évitez les housses en plastique car les fibres doivent pouvoir respirer. Préférez-leur une housse en coton blanc et stockez la dans un endroit sec, à température constante et à l’abri de la lumière.

Bien entretenir ses vêtements : gare aux taches et aux mauvais réflexes !
Du vin sur un chemisier en soie, une tache de gras sur une veste en lin ou de la myrtille sur un pantalon blanc... Dans ces moment là, nous ne pensons qu’à une chose : agir vite et détacher tout de suite pour «sauver» notre vêtement préféré.
Rincer et frotter semblent sur le moment être les bonnes solutions, mais la plupart de nos gestes aggravent souvent la situation et peuvent compromettre le nettoyage à sec.
L’eau provoque très souvent de larges auréoles sur les tissus comme le lin et la soie. En outre, utilisée en abondance, elle accélère l’oxydation de la tache et fixe la couleur de celle-ci dans les fibres du vêtement. Ce qui rend difficile, voire impossible, le travail du professionnel.
Dans la mesure du possible évitez aussi de frotter la tache, car sur certains tissus fragiles cela pourrait provoquer un éclatement de la structure du fil. Votre vêtement serait alors abimé de façon irréversible.
Notre conseil :
si vous êtes en présence d’une tache maigre sur un support non fragile, vous pouvez humidifiez légèrement un tissu blanc et propre (avec un brumisateur par exemple) afin d’absorber la tache en la tamponnant doucement. Si la tache est grasse et le tissu fragile, n’hésitez pas à passer nous voir : c’est avec plaisir que nous vous conseillerons afin que votre vêtement retrouve son éclat originel.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu